Bulletin fin d’année 2021 – Mot du Secrétaire général

21 décembre 2021 - Bulletin

Quelques mots de fin d’année de la part du Secrétaire général, avant de tourner la page et de se diriger dans un exercice 2022 qu’on espère radieux et serein…

L’hiver et le froid revenant, on a l’impression de se retrouver dans la même position qu’au début, et je cède au plaisir de vous soumettre une illustration qui remonte à la première vague, alors que nous en sommes maintenant à la cinquième…

Grâce au vaccin et au certificat Covid, nous avons quand même pu reprendre une existence « normale » et on n’entend surtout pas entrer dans le débat concernant le vaccin. Mais, le Premier Ministre allemand n’avait pas tout tort lorsqu’il a indiqué qu’à la sortie, on aura des vaccinés, des guéris et des morts, étant entendu que le virus va se calmer lorsqu’on aura ainsi atteint l’immunité collective.

En attendant, nous aurons eu la grande satisfaction de pouvoir fêter le 50ème anniversaire de l’Upiav en date du 16 septembre 2021, au Musée Olympique à Lausanne, sans masques et sans mesures sanitaires sauf le certificat Covid. Cette fête a été un grand succès,  avec la participation d’une assemblée nombreuse. Ont pu s’exprimer Mme la Présidente du Conseil d’Etat Nuria Gorrite ainsi que notre Président Fabian Rozemberg, dans le cadre de deux allocutions plus que pertinentes et très remarquées. Il a été question de l’avenir de nos professions et de la féminisation de celles-ci notamment. Je tiens à remercier encore tous ceux et toutes celles qui ont participé à la mise sur pied de cette fête, cela a représenté une préparation considérable.

Cet exercice a également été marqué par l’entrée en vigueur de la Loi fédérale sur les marchés publics, pour laquelle nous nous sommes beaucoup investis ces dernières années. Nous avons été appelés à participer avec notre Président à plusieurs webinaires de l’USIC sur les nouveaux paradigmes des marchés publics, qui se sont déroulés courant avril et mai 2021. Actuellement, nous suivons la mise en place de l’AIMP et de la Loi vaudoise sur les marchés publics, qui reprennent ces fameux nouveaux paradigmes. En particulier, la Loi vaudoise va prévoir l’applicabilité d’une CCT à force étendue là où elle existe (lieu d’exécution). Sinon, c’est le lieu de provenance qui s’impose en application de la LMI. Une fois la Loi vaudoise en place, nous aurons ainsi parachevé une mission longue et compliquée et avec un résultat totalement satisfaisant.

La trêve Covid nous a également permis de mettre sur pied une très intéressante visite de chantier concernant la Passerelle verte de la Gare de Renens, respectivement sa nouvelle gare. Par rapport à ce qui existait il y a encore quelques années, c’est vraiment une évolution extraordinaire. Mais il est vrai que Renens représente quand même le troisième nœud ferroviaire de Romandie de sorte que le lieu méritait bien cette nouvelle gare.

Pour en rester dans le domaine des rails, nous sommes intervenus parmi d’autres, pour réactiver la réalisation des projets CFF à Renens et Prilly, que les autorités fédérales avaient suspendue ce printemps pour raisons budgétaires. Avec succès, puisque les deux projets ont pu être réactivés sous la pression des milieux politiques et professionnels.

Toujours dans le domaine des rails, on mentionne le Trou de Tolochenaz qui attire notre attention sur toute l’importance de nos ingénieurs et géologues dans ce type de situation. On a vu à la fois les conséquences d’un forage qui a quand même dû mal tourner, et l’impérieuse nécessité de l’intervention des mêmes ingénieurs et géologues pour remettre le train sur ses rails… Aujourd’hui, le trafic a repris, mais on espère qu’une solution alternative provenant de nos ingénieurs en mobilité, tout aussi indispensables, pourra être mise sur pied et acceptée.

Nous sommes par ailleurs restés en contact permanent avec les instances cantonales, qui gèrent notamment les concours d’architecture, les appels d’offres, nos honoraires, la mobilité et tous nos domaines d’activités sur le plan public. Ces contacts avec les services cantonaux ont également permis de suivre Plateforme10 et le concours sur le Poste Directeur.

Nous sommes également allés trouver des services fédéraux, puisque nous avons rencontré l’OFROU à Estavayer. Et avons tenu une visioconférence avec les CFF. En vue de discuter des appels d’offres de ces deux entités et de leurs conditions. C’est d’ailleurs lors de notre séance avec les CFF que nous avons appris qu’allait être annoncée la réactivation des projets de Renens et Prilly.

C’est l’occasion de saluer encore l’inauguration du mudac et de l’Elysée, qui complètent le MCBA. Nous avons été invités à cette cérémonie et on reconnait que ce pôle museal est une très belle réalisation. D’un apport considérable pour la Ville et le Canton.

Nous croyons avoir ainsi fait le tour de nos activités, rendues possibles également grâce à l’implication d’un fidèle Comité et d’un dévoué Président, que nous remercions pour leur confiance.

Nous présentons à toutes et tous nos vœux pour les fêtes de fin d’année qui s’annoncent, dans l’espoir qu’on puisse tous se réunir et fêter le passage !

Philippe Vogel, Secrétaire général