AG 2021 – Rapport du Président

3 juin 2021 - AG

Une année exceptionnelle

L’exercice 2020-2021 a été marqué par une crise sanitaire sans précédent. Cependant, pour les ingénieurs, les architectes et les urbanistes, nous avons assuré une continuité des projets même si cela a dû être fait avec des changements importants en ce qui concerne les habitudes de travail.

La Suisse dans son ensemble a fait face à des défis importants, tout comme le Canton de Vaud. Comme le Chef du département des finances Pascal Broulis le disait récemment dans la presse, l’économie du Canton a fait preuve de résilience. Pour la plupart des bureaux d’architectes, d’ingénieurs et d’urbanistes, on pourrait tirer la même conclusion, on s’en est relativement bien sortis, même si au niveau des architectes, l’organisation des concours s’est avérée encore plus complexe.

Se manifeste une tendance renforcée dans le soutien du développement durable et la mise en place du télétravail obligatoire. Cela nous mène aujourd’hui à des réflexions à échelle globale qui laissent entrevoir de nouveaux paradigmes en ce qui concerne la mobilité et l’utilisation des espaces urbains. Le débat s’installe et c’est par ailleurs une opportunité exceptionnelle pour les ingénieurs, architectes et urbanistes de mettre en valeur nos métiers.

Faire d’un problème une opportunité

Durant ces temps de semi-confinement les bureaux d’ingénieurs, d’architectes et d’urbanistes ont réussi à faire d’un problème une opportunité. Des nouvelles manières de réaliser nos prestations à distance nous ont poussé vers une approche encore plus collaborative, une gestion de projet plus agile et une utilisation accrue des moyens techniques dont le BIM. Cette crise nous a fait prendre un chemin qui était déjà tracé devant nous. Il s’est avéré très utile et efficace dans le contexte imposé par la situation sanitaire.

Au niveau de l’UPIAV, le Comité et le Secrétariat ont réussi à trouver des nouvelles manières de continuer l’activité, et le bilan est réjouissant. Nous sommes très satisfaits des actions que nous avons réussi à réaliser dans un contexte à priori contraignant pour nos activités.

Au niveau des actions externes, nous pouvons citer :

  • Rencontres bilatérales avec d’autres associations comme la SIA et l’USIC afin de se concerter pour se renforcer mutuellement dans nos efforts et trouver des synergies.
  • Tenue de toutes les séances avec les autorités cantonales (DIRH, DFIRE, DGIP, DGMR) pour transmettre nos préoccupations et défendre les intérêts des bureaux d’architectes, d’ingénieurs et d’urbanistes.
  • Rencontres bilatérales avec des grands adjudicateurs comme l’OFROU et les CFF afin de discuter de l’attribution des marchés publics et de leur avis sur les prestations réalisées par nos bureaux.
  • Continuité des relations avec les médias et présence soutenue sur LinkedIn pour améliorer la visibilité de notre association et de nos activités.
  • Une implication active dans la mise en œuvre de la nouvelle culture des marchés publics, avec l’organisation d’une conférence sur les nouveaux paradigmes des marchés publics et une présentation lors des webinaires de l’AMPP.
  • Assurer la présidence de la Commission Professionnelle Paritaire de notre Convention Collective de Travail ainsi que les négociations pour la reconduction de la CCT.
  • Renforcement des contacts avec les parlementaires, présentation des prestations des architectes, ingénieurs et urbanistes aux membres du Groupement économique du Grand Conseil, discussion en vue de l’éventuelle création d’un groupe d’intérêts parlementaire au niveau des ingénieurs, architectes et urbanistes.

Au niveau des actions externes, nous pouvons citer :

  • Accompagnement, conseil et soutien juridiques aux membres au niveau de la gestion de la crise Covid (RHT, APG, etc.).
  • Actualisation de l’image de l’UPIAV : mise en place d’un nouveau site web, profil pour les prochains 50 ans.
  • Continuation du travail de l’UPIAV malgré le Covid, renforcement des contacts entre les membres, gestion de l’impact de la crise sanitaire sur l’organisation du travail et des prestations.
  • Renouvellement du Comité avec des nouveaux membres, préparation de la 2ème Assemblée Générale virtuelle, organisation de la soirée du 50ème anniversaire de notre association.

Engagement de l’UPIAV envers les bureaux d’ingénieurs, d’architectes et d’urbanistes du Canton

En conclusion, notre association est restée très active durant cette période éprouvante, dans l’objectif de défendre les intérêts des bureaux d’ingénieurs, d’architectes et d’urbanistes du Canton de Vaud, de communiquer sur nos problématiques, d’approcher et accompagner nos membres, et d’assurer une visibilité de nos métiers.

Nous travaillons sans cesse et sans faille pour améliorer la perception de la société et du monde politique sur la valeur de nos prestations. Nous devons préserver notre place importante pour le développement de la société et du patrimoine bâti.

Pour la période 2021–2022, ce dernier élément sera le fil conducteur des activités de notre association. Dans le but également de pérenniser l’activité de nos bureaux et notre influence sur l’exercice de nos métiers.

Je ne saurai finir cette communication sans remercier l’engagement sans faille du Secrétariat, le travail infatigable du Comité et le soutien de vous nos membres, notre raison d’être.

Bien cordialement,

Fabian Rozemberg, Président